L'association Multi-Prises L'Association Accéder à la page

Mot clé la fourmi-e

Tous les billets contenant ce mot clé

               Faisant suite aux trois premières étapes de la résidence itinérante (voir Article1 et Article 2), la sculpture mobile Freaks a été accueillie à la fin de son parcours par l'association La Fourmi_e au sein de la ressourcerie Ti Récup à Carhaix. Pendant 15 jours, tous les après-midi, les clients du magasin ont pu visiter l'intérieur sculpté et participer à la réalisation des murs en couches de papier.                Le dimanche 13 juillet, à l'occasion de la fête des deux ans de l'association, la sculpture a été exposée pour clore la résidence.               Ci-dessus, quelques bas-reliefs venant s'incruster dans les parois de carton à l'intérieur de la sculpture mobile.                              Atelier de fabrication de briques avec les clients-spectateurs du magasin. Une fois que le cadre en bois est rempli de couches de carton contrecollées entre elles, les participants les mettent à sécher au soleil. Le démoulage des blocs ainsi constitués à lieu 24 heures après. Ils peuvent alors être fixés sur l'ossature en bois à l'intérieur de la sculpture mobile.                 Il reste encore plus des deux tiers des murs à construire en collaboration avec des habitants et plusieurs tableaux en attente. La sculpture se poursuivra sans doute lors d'une prochaine invitation en résidence ...

tableaux.jpg

               Freaks est un film de Tod Browning datant de 1932. Il raconte la tournée en Europe d'une compagnie de forains. Beaucoup d'entre eux montrent en spectacle leurs difformités (femmes à barbes, siamoises...) Le seul personnage de la troupe ayant un visage lisse et angélique est Cléopâtre, la trapéziste qui révélera au cours de l'histoire son caractère monstrueux et son mépris des autres.                    A la manière des phénomènes de foire visibles autrefois dans les cirques, Freaks s'exposera au cours de ses étapes de résidence comme une galerie de portraits à visiter. Tel le Butaï 2.013, il s'agit de montrer le work in progress. L'intérieur sculpté se composera d'affiches évoquant celles qui saturent parfois les chambres d'adolescents.  La sculpture Freaks rend hommage par sa forme mobile aux traditions du cirque et des spectacles ambulants allant de villes en villages porter leurs représentations populaires.       La chair sculptée du carton apparait sous la peau du papier glacé où sont imprimés les visages de stars peoples. Les irrégularités du découpage colonisent la perfection des corps photographiés des idoles. Les images planes de l'industrie communicationnelle prennent du volume par une recherche sculpturale brute. Il s'agit de "faire la peau» aux modèles médiatiques, de les transformer en "monstres de papier".                Des temps de travail avec des habitants au sein de l’œuvre-atelier auront lieu pour la construction collective des murs. L'atelier délocalisé s'installera à l'extérieur de la sculpture mobile ainsi qu'un espace de travail pour les participants (tables et chaises, outils de découpe, pinceaux et colle...) Ensemble ceux-ci fabriquent les murs en cartons et papiers collés en couches. Il s'agit de découper et de superposer des bandes de 40 x 10 cm pour réaliser des blocs qui seront empilés et formeront les murs intérieurs. Plusieurs temps d'exposition-rencontres- ouverts à tous jalonneront cette résidence itinérante: le 13, 14 et 15 juin: exposition dans le quartier de La Croix St Lambert à Saint Brieuc (22)  le 11 juin à 19h, 19h30 et 20h: performance le 8 et 9 juin : exposition et participation du public à la fabrication des murs, Puls'Art, île de Moulins'art, Fillé (72) le 19 juin : vernissage Freaks avec le collectif de l'Elaboratoire, 48 bd Villebois-Mareuil, Rennes (35) du 30 juin au 11 juillet: en résidence à Carhaix avec l'association La Fourmi-e (dates à venir)

affiche_residence_St_Brieuc_v3__L_.jpg

Pour les 10 ans de La Quincaille située à Poullaouen dans le Finistère, le collectif La Rurale (en partenariat avec l'association La Fourmi-e) s'expose en vitrine dans l'ancienne quincaillerie du bourg.... Comme chaque année l'association La Quincaille organise un événement festif le 1er Mai, avec des propositions artistiques variées tout au long de la journée : spectacles de rue, performances, concert... La Rurale, déjà présenté dans des billets précédents, regroupe quatre artistes plasticiens : Cédric Guillermo, Christophe Hamon, Joseph Le Saint et Georges Peignard. Ils se sont retrouvés pour une expérience de travail sur plusieurs années interrogeant le monde rural dans sa diversité et ses enjeux. Ces quatre compères associent autant le dessin, la sculpture que la vidéo. Tout au long de l'année ils travaillent ensemble, au gré de rendez-vous. Ils rencontrent : éleveurs, agriculteurs, techniciens, distillateurs... tous acteurs du monde agricole. Ces artistes y puissent leurs inspirations.   La Quincaille, c'est quoi? En avril 2004 à Poullaouen une quincaillerie légendaire est rachetée par une jeune artiste, avec le projet de la transformer en "maison pour artistes". Une association nommée La Caille Qui Rit nait et crée un nouveau lieu de travail partagé pour le spectacle vivant. Un espace de création et de fabrication, de rencontres et d'échanges, de croisement des univers et des savoir-faire artistiques. Depuis la Quincaille accueille tous les ans une dizaine de compagnies professionnelles en résidences, des équipes et des artistes d'horizons multiples.

affiche2014-_redim.jpg